Alphabet, la suite et la fin

κ (kappa) comme… καλή μέρα (kalimera), pour se souhaiter bonjour mais uniquement le matin. L’après-midi ça devient καλη σπέρα (kalispera). Le préfixe καλή est utilisé à toutes les sauces pour se souhaiter un bon début de semaine tous les lundis matin (καλή εβδομάδα), un bon début de mois le 1er de chaque mois (καλό μήνα), une bonne nuit (καλή νύχτα) etc…Et puis aussi et surtout κ comme κρασί, le vin, blanc (λευκό) toujours pour moi, ce  κρασί de la taverne que l’on commande par 1/4 ou 1/2 litre, que l’on boit même s’il n’est pas très bon, dans un verre même pas à pied, ces derniers dans le sable, face à la mer, en bonne compagnie…

λ (Lambda) comme… Λογαριασμό (logariasmo), celle qu’il faut régler après avoir consommé le précédent  λευκό κρασί. C’est souvent un petit papier de rien du tout, roulé dans un petit verre ou coincée sous un cendrier. Avec elle arrivent souvent les Γλυκό, ce petit dessert offert dans toutes les tavernes, souvent un morceau de gâteau à l’orange, de la pastèque ou des glaces en été ou simplement du yaourt avec du miel,

Météores

µ (Mu) comme … Μετέωρα (les Météores) : nous y sommes allés il y a un an, avons parcouru les monastères de long en large et à toutes les heures pour contrer le perfide contre-jour du matin ou celui du soir, selon le monatère considéré. Emerveillement.

ν (Nu) comme  το νησί (το nissi), l’île… Près de 5  ou  6000 îlots, îlounets, ilets, îles dont environ 200 habitées, alors évidemment nous ne pourrons jamais visiter toutes les îles. Hydra la belle et Milos l’époustouflante font partie de mes préférées.

ξ (Ksi) comme … ξενοδοχείο (xenodocheío), l’hôtel, la maison qui loge les étrangers, comme nous les expatriés, étrangers dans le pays dans lequel ils vivent et pas attendus dans le pays dont ils viennent.

o (Omikron) comme… Οχι (ochi), non. Il faut bien quelques semaines d’adaptation quand un Grec vous répond par un léger claquement des lèvres et un haussement de tête pour comprendre qu’il répond par la négative à votre question. Surtout quand « oui » se dit « nai »(ναί), aux sonorités si proches de notre « non » français.

π (Pi) comme ..περίπτερo (periptero), le kiosque ouvert 7/7 où l’on trouve de toute depuis la bouteille d’eau à 50 centimes en passant par le paquet de chips, le briquet, les cigarettes ou les cartes Panini qui font auourd’hui la joie des petits (et aussi de certains de leurs papas d’après ce que je sais).

 

ρ (Rho) comme…ρόδι, la grenade, ce symbôle de fertilité et de renaissance.

σ (Sigma) comme… σιγά σιγά (doucement, doucement)… Comme quand on apprend le grec avec un résultat si peu probant (comme moi)… Comme la douceur de vivre au rythme des vagues du wee-end…

τ (Tau) comme… Τι κάνετε (Ti kanete), comment allez-vous ? LA formule de politesse par excellence que l’on peut prononcer sans risque d’erreur, la seule que j’échange avec ma voisine qui, se méprenant alors sur mes capacités, en général s’emballe dans une logorrhée sympathique mais malheureusement incompréhensible… σιγά σιγά le grec, même au bout de presque 3 ans…

υ (Upsilon) comme …υγεία (ygiea), la santé mais finalement en cherchant dans les pages de mon dictionnaire j’ai trouvé υπερκόπωση (Hyperkoposi), le surmenage, plus adapté à mon état actuel…. Quelqu’un pourrait-il mettre le temps qui passe sur pause ?

ϕ (Phi) comme…φιλοσοφία (philosophia) alors que ma grande vient de passer son bac et que les grands problème de la vie ne sont en ce moment que des petits problèmes de ma petite vie mais σιγά σιγά on les dépassera… Bientôt…

χ (Ki) comme… χοιρινό (xoirino), le porc parce que le gyros est au porc (χοιρινό γυροσ) et le χταπόδι (poulpe) est grillé. Avec du citron. Et puis c’est tout.

ψ Psi comme… ψάρι (Psari), le poisson, si cher dans les tavernes puisqu’il  est décliné au kilogramme, l’erreur classique du débutant qui sort de la taverne bon marché avec 70 euros de poiscaille…. Il paraît que l’on apprend de ses échecs… Alors après, on apprend à demander les portions (« μερίδες ») pour goûter en toute (relative) économie. Et puis à une lettre près, Ψυρή (Psiri), mon quartier préféré dans Athènes, celui que j’ai maintes fois parcouru, appareil photo au poing ou téléphone armé pour capturer les graffitis de mes artistes préférés.

ω (Omega ) comme… ωραιo (oreio), joli, sympa, une petite interjection agréable pour un instant plaisant, une belle robe ou une coupe de cheveux réussie… Pour notre séjour en Grèce, il va falloir trouver plus emphatique que cela…όμορφo peut-être (magnifique) ?

3 Responses

  1. Florence

    Mais vous êtes arrivée en Grèce « hier »!?! Je viens vous rendre visite de temps en temps… c’est déjà fini? Alors les étals des marchés, qu’en avez-vous pensé ? Merci pour vos belles descriptions du pays… un de ces 4 j’y retournerai en vacances… en attendant profitez bien. Au plaisir de vous relire ! Florence

    • Expatographies

      Effectivement je suis arrivée hier . Mais voilà c’est fini comme dit la chanson… j’espère que vous continuerez à me lire dans mon nouvel ailleurs ! Merci de votre fidélité en tout cas

  2. Agnes Zirinis

    Super ton alphabet !!! Juste un petit rectif Kalo/i et oraio/a sont des adjectifs (ou des adverbes …kala kai oraia) mais ton humour est delicieux comme tes experiences… enfin pas toutes !!! La Grece a de ces contradictions 😉 bon vent pour la suite !!

Laissez un commentaire