Bleu

Bleu GrèceLa Grèce, c’est facile, tout est bleu. Je n’ai pas eu la cruauté de vous infliger  (et de m’infliger) en ces temps de rentrée une variation sur la couleur des eaux alors que ce qui s’en rapproche le plus aujourd’hui, c’est la couverture turquoise du cahier de maths. À défaut, j’ai rassemblé quelques bleus qui ont marqué les pixels de mon appareil photo. Évidemment la mer est quand même là mais ce serait bien difficile de l’éviter.

Bleu comme ce bateau échoué pendant l’hiver sur une plage.
Bleu comme le Street Art dans les ruelles d’Anafiotika dans le centre d’Athènes.
Bleu comme la tonnelle de ce passage d’Imerovigli qui nous avons traversé et béni pour son ombre lorsque nous avons parcouru à pied les 14 km qui séparent Oia de Fira sur Santorin.
Bleu comme les sièges de cette taverne face à la mer sur à Pylos.
Bleu comme le drapeau grec qui flotte un peu partout et ici au dessus du Kallimarmaro.
Bleu comme ce portail ouvert sur le ciel et la mer à Oia (Santorin).
Bleu comme les pompons des chaussures pour touristes vendues à Plaka.
Bleu comme les dômes des églises. Encore une image de Santorin mais, au delà des bateaux qui déversent leurs touristes, cette île est d’une beauté unique à laquelle il est difficile de rester insensible.
Bleu comme ces portes à Tinos devant lesquels les chats prennent la pose, en stars qu’ils sont.
Bleu comme ces pots de fleurs rempli de basilic qui ont une fonction purement décorative mais qui embaument les jardins et les tables des restaurants.
Bleu comme la cahute des Evzones de la Garde Présidentielle.
Bleu comme des parasols sur la plage de Frangokastello.
Bleu comme le pont du ferry qui nous emmène parfois vers d’autres rivages…

 

Cet article a 2 commentaires

  1. Ah oui, le bleu c’est vraiment la couleur grecque par excellence !! Tes cliches sont superbes, Sylvie, et tes commentaires aussi !! Bravo! et surtout, continue !!

    1. Merci Agnès !

Laisser un commentaire

Fermer le menu