ι comme… ιχθύς

Jusqu'à présent, je me gargarisais du fait que j'étais hyper au point sur la commande-type en taverne : je distingue les poissons (ψαρια, psaria) comme l'anchois (γάυρος, gavros), les sardines (σαρδελεσ,…

Continuer la lecture

Lundi pur

Aujourd'hui, c'est le Lundi Pur (Καθαρή Δευτέραα, « Kathari Deutera »), le début officiel du Carême et la fin du Carnaval. En ce jour, corps et esprit doivent se purifier des excès du…

Continuer la lecture

β… comme Saint Basile (Aγιος Βασίλης)

β, le bêta, est un filou car sous ses faux airs de B (lorsqu’il est écrit en majuscule), il se prononce « V »  en grec moderne ce qui m’a donc permis de découvrir, dans un éclair de génie fulgurant quoiqu’un peu tardif, que Vassilis, un prénom grec très courant, était donc l’équivalent de notre français Basile ! Pourquoi Vassilis me direz-vous ? Figurez-vous qu’ici Saint Basile (Agios Vassilis, Aγιος Βασίλης) est très important puisque c’est l’équivalent du Père Noël et qu’il apporte les cadeaux pendant la nuit du Nouvel An. Les enfants, afin de préparer sa venue, font le tour des maisons pour chanter en s’accompagnant d’un triangle ou d’un flûte et récupérer au passage un petit sous ce qui ponctue la journée du 31/12 de coups de sonnette que, assez lâchement, nous avons pour une partie ignorés surtout quand (suite…)

Continuer la lecture

O…Oud

Dans « Le parfum », P. Süskind racontait la quête du parfum ultime, celui de l’être humain avec des moyens un peu « radicaux ». Je l’ai lu il y a des années mais j’en garde un souvenir assez précis peut-être parce que je fais partie de ces gens incapables de remettre un nom sur un visage mais ramenés dans un lieu précis par le pouvoir des effluves odorantes. J’aurais fait un très mauvais « nez » en analyse sensorielle car je suis le plus souvent incapable de définir précisément de quoi est faite cette odeur évocatrice mais celle-ci est un déclencheur de souvenirs et/ou d’émotions. (suite…)

Continuer la lecture
Fermer le menu