β… comme Saint Basile (Aγιος Βασίλης)

β, le bêta, est un filou car sous ses faux airs de B (lorsqu’il est écrit en majuscule), il se prononce « V »  en grec moderne ce qui m’a donc permis de découvrir, dans un éclair de génie fulgurant quoiqu’un peu tardif, que Vassilis, un prénom grec très courant, était donc l’équivalent de notre français Basile ! Pourquoi Vassilis me direz-vous ? Figurez-vous qu’ici Saint Basile (Agios Vassilis, Aγιος Βασίλης) est très important puisque c’est l’équivalent du Père Noël et qu’il apporte les cadeaux pendant la nuit du Nouvel An. Les enfants, afin de préparer sa venue, font le tour des maisons pour chanter en s’accompagnant d’un triangle ou d’un flûte et récupérer au passage un petit sous ce qui ponctue la journée du 31/12 de coups de sonnette que, assez lâchement, nous avons pour une partie ignorés surtout quand (suite…)

Continuer la lecture

Le Temple de Poséidon

S’il y a un membre de la famille particulièrement heureux de notre arrivée en Grèce, c’est bien notre Teen Boy qui nous expliquait, à 7 ans, les légendes de la mythologie lorsqu’il se trouvait, dans un musée, face à un vase ou un bas-relief et qui, depuis, a dévoré tous les Percy Jackson. Du coup, il est toujours partant pour faire une sortie le week-end et aller voir un monument à la condition expresse qu’il marche le moins possible, objection que nous ignorons royalement, parents indignes que nous sommes. (suite…)

Continuer la lecture

O…Oud

Dans « Le parfum », P. Süskind racontait la quête du parfum ultime, celui de l’être humain avec des moyens un peu « radicaux ». Je l’ai lu il y a des années mais j’en garde un souvenir assez précis peut-être parce que je fais partie de ces gens incapables de remettre un nom sur un visage mais ramenés dans un lieu précis par le pouvoir des effluves odorantes. J’aurais fait un très mauvais « nez » en analyse sensorielle car je suis le plus souvent incapable de définir précisément de quoi est faite cette odeur évocatrice mais celle-ci est un déclencheur de souvenirs et/ou d’émotions. (suite…)

Continuer la lecture

Mr Lee Kuan Yew

Dans les rues de Singapour, aujourd’hui, la foule se presse en une longue et interminable file (plus de 8h d’attente) pour rendre un dernier hommage au père fondateur de Singapour, Lee Kuan Yew, décédé lundi à 91 ans. Avec lui se tourne une page de l’histoire de Singapour.  Singapourienne d’adoption pendant quelques années, mon cœur se serre un peu pour tous les Singapouriens et le Singapour sur laquelle il laisse une empreinte profonde, celle de son amour pour ce pays et d’une vision politique hors du commun. (suite…)

Continuer la lecture
Fermer le menu