A Dubai, j’aime #3

Classé dans : 1-Dubai, Dubai de A à Z, My life | 2

À Dubai, j’aime :

– partir le matin tôt et voir le soleil émerger derrière les palmiers.  Aller bosser sous le soleil c’est toujours mieux que sous la pluie et dans le froid.

– au retour, redécouvrir tous les soirs la skyline changeante sous les nuages qui sont là désormais en fin d’après-midi, pas pour la pluie non, juste pour donner un peu de piment au soleil.

– voir les voitures s’orner des drapeaux pour le National Day, trouver touchant cet attachement à son pays et me dire que mon patriotisme, en dehors du fromage, du vin et de Roland-Garros, cela fait bien longtemps que je ne l’exprime plus. En ai-je encore ?

– faire le compte quotidien des flamants roses de Ras El Khor, les trouver si beaux et si roses dans la lumière dorée de la fin d’après-midi, revenir des années en arrière quand je lisais « le bec du flamant rose » pour découvrir les merveilles de l’adaptation et m’ouvrir aux beautés de l’évolution. L’un de mes chats s’appelait Darwin… C’est grave Docteur ?

– avoir un peu froid à l’ombre, prendre un pull le soir, avoir des envies de pot-au-feu et de raclette, dédaigner les petites robes au profit d’un jean et remettre des foulards… Bref c’est l’hiver, il fait 18C le matin (et 25C l’après-midi….). OK, les Français et les Canadiens, vous pouvez me détester mais purée qu’elle est agréable cette saison !

– voir cette petite minette qui a bien compris notre faiblesse venir réclamer à manger en  miaulant comme une perdue devant la porte et partir acheter un paquet de croquettes parce que décidément elle est beaucoup trop maigre… Je suis faible.

– acheter des boules de Noël neuves (pour renouveler un peu le cheptel)  avec des chameaux dessus (Hiiiiii). Même les enfants se fichent de moi mais j’assume, elles sont trop belles.

– voir revenir la saison des pique-niques, des wadis et du désert. Youpi, finie la clim’ comme seule perspective de bol d’air. Vivent la tente et les BBqs !

– faire des plans de micro-vacances pour Noël, à la dernière minute sans pression et en se laissant porter par nos envies, quelques heures de voiture à peine, des balades à pied, et des chameaux of course, ce sera bien donc.

– réfléchir au repas du réveillon que l’on passera pour la première fois ici et me poser des questions existentielles : vais-je faire mon foie gras ? vais-je acheter cette magnifique buche avec la skyline en chocolat dessus ? vais-je survivre sans papillottes?

– me réjouir de voir passer des amis d’ici, de là et d’ailleurs. Dubai a le bon goût d’être judicieusement placée entre l’Europe et l’Asie et, qui plus est, à côté d’Oman la belle… Les visiteurs viennent nous voir, c’est chouette… A Noël, il y aura de la bûche avec une skyline sur le dessus mais pas de papillottes.  Who is in ?

2 Responses

  1. Eleonore

    Nous qui passerons notre 1er Noel en Chine,je me pose la meme question…mais differement tout de meme…comment vais je faire du foie gras??Vais je reussir à faire une buche de Noel digne de ce nom,et pire encore:Mais que vais je reussir à trouver pour faire un repas de reveillon un peu comme chez nous!!
    Il n’y a pas que les Français et les canadiens qui te detestent-un peu-a la lecture des temperatures…MOI AUSSI lol..ici aussi Glagla!!!

    Belles fetes de fin d`annee et que vos minis vacances soient juste EXTRA
    Bises ELEONORE

    • Mots d'ici et d'ailleurs

      Merci Eleonore, je vous envoie un peu de nos degrés…

Laissez un commentaire