A Dubai, j’aime #5

SONY DSC– cette fin d’année scolaire qui approche, raaahhh les vacances…

– l’imminence du ramadan et le changement général d’atmosphère qui l’accompagne.

– cette sensation toujours inédite lorsque l’on sort de traverser un courant d’air émis par un sèche-cheveux (enfin j’aime juste le temps de retrouver rapidement un lieu climatisé).

– la clim’ (Cf point 3) !

– ces oiseaux bleu, vert, jaune, ébouriffés, excités, bruyants qui viennent faire la parade derrière les vitres de mon lieu de travail mettant une petite animation naturelle dans la monotonie (toute relative) de ma journée de travail.

– du 2e étage, tourner le dos aux immeubles flamboyants et regarder les dunes qui se dressent à quelques centaines de mètres de là. Il ne manquerait plus qu’un chameau pour que la vue soit parfaire.

– chercher le nom de plantes inconnues, raconter des histoires de graines qui s’accrochent aux pattes des chameaux pour se faire emmener là où l’herbe est plus verte le sable est moins chaud, m’extasier devant une orobanche violette (oui, je sais, je m’extasie facilement…).

– le plaisir du ciel bleu tous les jours et de la robe qui va avec.

– rencontrer des chèvres dans ma rue mais (Cf point 2) je suis un peu inquiète pour leur sort.

– m’inquiéter des mes minettes squatteuses un peu trop absentes et puis les voir arriver sur leurs pattes fines pour réclamer sans aucune discrétion leurs croquettes.

– cette dame à la Poste, son abaya qu’elle rajuste sans cesse, ses beaux yeux noirs et sa voix douce, gentille, aimable.

– ce jeune homme à la barbe  taillée avec tant de délicatesse, comme ciselée autour de son menton, comme un fin tatouage aux volutes éphémères. Je pensais que je n’aimais pas trop le système pileux mais les gars, franchement, une barbe bien entretenue, c’est joli !

– le soir, voir les terrasses des coffee-shop devenir blanches des gandurahs des hommes venus boire un café entre mâles et compter le nombre de Lamborghini garées au valet parking.

– commencer à faire la liste des choses à prévoir en France mais cette perspective me ramène à la douloureuse constatation que je n’ai encore contacté quasi-personne pour de petites retrouvailles. Je suis la procrastination (et en plus sans raison valable)… Honte…

– rêver à de vertes prairies, à des balades en montagne, à des champs de blé blond, et à des forêts frémissantes… Retrouver pour quelques semaines une VRAIE nature… Chlorophylle Power ! Dans la vraie vie, il fera 15C (Cf l’année dernière), je ne quitterai pas mon pull et les montagnes seront cachées dans les nuages mais on peut rêver justement…

Cet article a 6 commentaires

  1. J’étais à Dubaï la semaine passée , pour visiter quelques écoles à Sharjah (nous déménageons là-bas en juillet). Franchement Dubaï est une ville fantastique, les Emiratis, sont accueillants chaleureux tout le contraire des saoudiens…. C’est une ville vivante, vibrante, j’ai adoré par contre Sharjah est un peu moin funky :-p

    1. Ouais… Sharjah moins fun, c’est sûr… Bienvenue aax UAE !

    1. Diplomatiquement difficile voire même contestable !!!

  2. Bonjour ! futur expat à dubai je souhaiterais non pas etre rassuré mais renseigné sur ce coin de la planete afin de m’aider à passer cette barriere culturelle !! bien à vous

    1. Salut Dan ,
      que voudarsi tu exactement savoir ?

Laisser un commentaire

Fermer le menu