Lundi pur

2017_02_17_LundiPur_LaganaAujourd’hui, c’est le Lundi Pur (Καθαρή Δευτέραα, « Kathari Deutera »), le début officiel du Carême et la fin du Carnaval. En ce jour, corps et esprit doivent se purifier des excès du Carnaval en prévision de la résurrection du Christ.

Sur le bord des routes, des cerfs-volants hexagonaux attendent leurs acheteurs et dans tous les coins un peu dégagés, on croise des familles en train de s’échiner à les faire voler, avec plus ou moins de succès, pour accueillir le printemps. La météo athénienne n’étant absolument pas à la hauteur de sa réputation avec un ciel basreme et gris, nous avons abandonné l’idée du cerf-volant et du pique-nique normalement associé pour nous contenter d’un petit footing pour moi/ marche rapide pour le Mâle. Ce petit épisode sportif (relatif) nous a menés à notre boulangerie préférée où, Lundi Pur oblige, il n’y avait qu’une seule sorte de pain, le λαγάνα (lagana).  Ce pain plat, normalement sans levure, parsemé de graines de sésame, spécialement préparé uniquement ce jour ressemble à la foccacia italienne. Il accompagne les aliments spécifiques du jeûne qui durera 47 jours pendant lesquels sont bannis tous les produits contenant du sang (viande, poisson) ou dérivés de l’animal (oeufs, lait, fromages). La carte du restaurant où nous avons pris notre repas proposait donc aujourd’hui un menu spécial avec les aliments traditionnels de ce jour : taramasalata (« tarama »), poulpe, calamars, moules, crevettes, haricots secs, pâtes ou riz aux coquillages… Maigre mais savoureux ! Les plus fervents suivront ce menu jusqu’à Pâques et les autres sont évidemment libres de l’adapter. Dans l’immédiat, καλή σαρακοστή (kali sarakosti, Bon Carême) !

 

 

 

Laissez un commentaire