Le Magne, petit road-trip #2

 

2018_05_11_CapTainaro_DSC01958Jour 4 : s’il y a une randonnée à faire, c’est celle du Cap Tainaro lequel, à son extrémité sud (de la grèce, de l’Europe même), la grotte correspondant à la porte des Enfers… De Cerbère, il ne fut pas question mais des touristes, en revanche, il y en a eu ! Des cars même ! La marche est très facile, pas extrêmement longue et pas du tout à l’ombre. Si au printemps, cela ne pose aucun problème, en revanche, en été, on doit y cuire le temps d’arriver au phare. Après la balade, alors que le ciel s’assombrissait, nous avons acheté de quoi faire un pique-nique sur la plage mais finalement l’eau s’est teintée de gris sous les nuages et les averses qui ont suivi ont eu raison de nos sandwiches. Nous nous sommes rabattus sur la chambre d’hôtel en espérant une belle journée pour le lendemain.

2018_05_11_Lagia_DSC02110Jour 5 : Voeu exaucé, il fait grand beau, nous mettons le cap sur Gythio en suivant la côte. En quittant la péninsule du Cape Tainaro, la vue est EXCEPTIONNELLE sur la côte découpée et ses anses profondes. Des buissons mais quasiment pas d’arbres, des villages fortifiés perchés au sommet des collines, des rochers, une eau limpide, un ciel bleu flamboyant… Aride, dur, superbe, le Magne révélé dans toute sa splendeur sur cette petite route où il a fallu s’arrêter à chaque virage pour faire des photos tellement le panorama était époustouflant. Une fois remise de mes émotions visuelles, nous avons repris la route en direction de Lagia, encore un village fortifié, le plus joli, en dehors de Vathia à mon goût. Ce seront les dernières tours carrés du séjour.

En continuant vers le nord, nous changeons de paysage, celui-ci devient plus apaisé, plus d’arbres et de fleurs. Sur la plage de Kokkala, gardée par une petite église, un vieux monsieur chasse des crabes entre les galets immaculés. Nous y faisons une peau, le temps de goûter l’eau du bout des doigts de pied. L’eau est attirante mais il fait encore un peu trop frais. La matinée avançant en ce dimanche de Pâques, nous commençons notre quête gourmande de l’agneau grillé.

2018_05_11_Chalkia_Vatta_DSC02243Sur la route, au détour d’un virage, l’éclat blanc des galets apparaît au bout d’un petit chemin. Nous tentons notre chance : à Chalikia Vatta une baie immaculée aux eaux turquoise, une taverne de chaque côté et un agneau en train de tourner sur sa broche, soigneusement surveillé par un papy sous son parasol. Le lieu est paradisiaque, la plage pour nous ou presque, je voudrais garder à jamais la beauté de ce paysage dans ma mémoire, ne jamais en oublier un détail de cet instant parfait. Alors que le papy tourne la bête, régulièrement hydraté à la bière (le papy, pas l’agneau) par un hôte de la taverne des 7 frères (Τα 7 Αδέλφια), les enfants et le Mâle testent l’eau, ce sera le premier bain de l’année pour eux : elle est froide mais tellement belle. Mais froide, très froide, pour ma part, je vais attendre encore un peu…

Repas et bain de soleil pris, nous quittons à regret notre petit havre de paix pour rejoindre Gytheio. Après notre splendeur de plage, celles, pourtant renommées, de Skoutari ou de Mavrovouni, en sable, nous laissent de marbre même si, reconnaissons-le, elles ont pour elles l’avantage d’être immenses. Arrivés au port de Gytheio, nous revenons à la civilisation et la présence d’une pizzeria ravit les estomacs un peu lassés des tavernes quotidiennes. Il en faut peu pour rendre quelques ados heureux.

Jour 6 : l’heure du départ a sonné. Pour profiter encore un peu, nous embarquons enfants et petit-déjeuner sur une toute petite plage au nord de Gytheio : le sable est beige, l’eau parfaitement lisse avec les reflets dorés du soleil. Paisible, tellement différente de celle de la veille. Quelques brioches, un peu de thé et de café, des jeux sur la plage, une fin de vacances toute douce… Magne, tu es bien beau…

2018_05_11_PeninsuleMani_DSC02094

Cet article a 2 commentaires

  1. J’apprécie vos évocations, moi qui ne voyage pas.

  2. Bravo Sylvie… keep on.
    Profitez bien et cela donne bigrement envie de vous rejoindre….

Laisser un commentaire

Fermer le menu