MyPicture#4

2016_05_16_DSC00624Le Temple de Poséidon est en passe de devenir un absolute must-do dans nos recommandations à nos visiteurs. Le lieu est touristique sans aucun doute, inscrit dans tous les guides mais, peu importe, c’est comme l’Acropole, ce serait dommage de le rater sous prétexte de snobisme mal placé. Ce jour-là ou plutôt ce soir-là, nous avions visé (encore) le coucher du soleil après avoir glorieusement, enfin pour les poissons ascendants bretons (moi, je suis plutôt lézard option eaux tropicales), nagé au pied du promontoire du haut duquel le temple de Poséidon et les touristes, avaient pu apprécier nos plastiques irréprochables, nos corps d’athlètes, notre courage de braver l’eau avrilesque (*). À 18h précises, alors que nous arpentions tranquillement le site, des bus se sont mis à déverser des hordes casquettées (**). Perspicaces comme nous le sommes, nous en avons conclu que l’heure du coucher du soleil était proche. Une partie de notre petite bande a observé le spectacle depuis le temple, une autre partie (en réalité juste le Mâle et moi) avons gagné la petite colline qui se trouve derrière le temple. Entourés d’allemandes embierrées (**), d’un groupe de jeunes Français pseudo-branchouilles-mais-pas-vraiment et d’un chat amical, nous avons observé les couleurs changer. Les quelques nuages présents ont donné du relief au ciel et alors que l’on passait entre chien et loup, les mouettes, les étourneaux ou autres volatiles ont commencé à entrer dans la danse et à faire du photo-bombing acharné (ou alors peut-être pour chasser qui sait ?), donnant une certaine magie à la prise de vue… Ce qui est certain, c’est que ce que ne sera pas la dernière fois que nous viendrons voir le spectacle !

(*) ce mot n’existe pas, je sais !

(**) cet article est placé sous le signe de l’adjectif inventé.

Cet article a 3 commentaires

  1. ça donne envie d’être l’oiseau de ta photo… même avec tes adjectifs ségoléniques

  2. Et le lever de soleil? Ce sera peut-être moins touristeux(**). en plus, c’est toujours beau les ados tôtlevés (**), brumants (**) et volcanciférants (*****)

    1. Ma chère Maria Dolores, tu pourrais ajouter dragoniférants (******) il me semble non ? Parce qu’en ce moment nous en avons toutes les manifestations…

Laisser un commentaire

Fermer le menu