Q… R, S, T, U, V, W, X, Z

Q …Qahwa, le café arabe (et pas turc car il n’y a pas de marc). Il est le compagnon indissociable de l’hospitalité arabe, servi dès votre arrivée dans de petites tasses avec du sucre généralement. Antithèse de l’espresso, il est très clair car bouilli avec les grains et surtout très parfumé à la cardamome. Traditionnellement, on utilise pour le servir une cafetière à long col, le dallah, encore un symbôle émirati que l’on retrouve sur les pièces de 1 dirham.

R… Ras El Khor Reserve, ses flamants roses dans la lumière dorée du couchant sur fond de building. Une flaque d’eau un peu saumâtre en plein désert, une petite surprise de biodiversité dans un environnement sec, si sec et des oiseaux de milieux humides qui en profitent pour squatter le soir venu les bords enherbés de l’autoroute toute proche.

S… Satwa, mon spot de fournitures couture où je négocie les fermetures éclair à 1 dirham et où je fais dérouler les rouleaux de tissus pour fabriquer une petite robe ou une trousse qui finira chez une copine de la Drama-Teen, l’endroit où je négocie comme une marchande de tapis mon sapin de Noël annuel, l’endroit où le bling bling de Dubaï n’existe plus.

T… tamr, la datte, celles de Bateel que l’on conserve au frigo, une merveille fondante qui m’a désormais vaccinée à jamais des dattes filandreuses et sèches, celles fourrées aux pistaches ou aux écorces de gingembre confites, ummmhhhhhh.

U… Union Coop, le magasin des courses du vendredi (qui ferme pendant la prière du vendredi midi) des épices à foison, des légumes locaux, un stand de fromage frais en tous genre, des brochettes de poulet mariné excellente, notre fournisseur officiel de moutabal et de hummus et surtout des petits pains fourrés, ceux du samedi soir quand le week-end se termine et que se mettre aux fourneaux ne tente personne.

V… Vroum, Dubaï, le royaume de la voiture, le 4×4 qui virevolte sur les dunes mais aussi toutes ces voitures de luxe, Rolls, Jaguar, Ferrari et autres Bentley que je ne reverrai plus jamais à une telle concentration.

W… El Wasl, cette route coincée entre la résidentielle Beach Road et la busy Sheik Zared Road, les grandes maisons aux portailes sculptés qui la bordent, les containers design de BoxPar et les restaurants du vendredi sur El Wasl Square, le fameux Union Coop inratable au niveau de Safa Park et les bouchons de l’heure de pointe.

X…luXe (Ok, c’est approximatif), les hôtels 7-étoiles, les restaurants sous la mer, les Porsches garées devant les mêmes restaurants, les shopping bags des magasins de luxe qui se promènent au bras des belles dans les malls, le clinquant, le doré (je vous ai parlé de ma serviette (a)dorée ?), un monde à part dont je me sens bien éloigné.

Y… Yallah, une expression que j’adore : « allons-y », « en route » ! Il faut être un peu blasé pour intimer un « yallah » à ses proches, un brin autoritaire aussi mais dans ce mot, il y a une énergie qui me correspond associé à une certaine désinvolture orientale qui me fait sourire

Z… Zaatar, encore de la nourriture, une épice qui ravit nos papilles sur les manakeeshs du samedi soir (ou, avec les petits pains et en provenance d’Union Coop), un mélange sec d’origna et/ou thym avec des graines de sésame.

.

Cet article a 2 commentaires

  1. Ce post a un parfum d’aurevoir…il te manque Khalas et, evidement, inchallah.

Laisser un commentaire

Fermer le menu