Staycation, ultime vacation

Je crois avoir escaladé un nouveau degré dans la pyramide de l’expatrié(e) en lien avec son environnement. Récapitulons : niveau 1 – mani-pédi- bimensuelle – je me fais des amis par une vie sociale débridée ; niveau 2 – café-copines bihebdomadaires et/ou Pilates – j’explore les alentours de mon nouveau lieu de vie avec acharnement. Je commence par les environs proches : j’écume, selon le pays considéré, les temples, les mosquées, les forêts ou le désert. Pour les vacances, je sors l’artillerie lourde : j’achète des guides touristiques, je prévois mon lieu de villégiature 6 mois  à l’avance, je bench-mark de l’hôtel, je trip-advisorise tous les restaurants et les lieux à visiter, je fais des plannings sous Word et des listes de bagage sous Excel. Je SUIS l’organisation. (suite…)

Continuer la lecture
Fermer le menu