Un(e) tour dans le sable…

À chaque fois que je fais un post orienté sur le tourisme, je la cite. À chaque fois que des visiteurs passent nous voir, je l’intègre dans le programme. Il était donc grand temps, après 2 ans que nous montions enfin au 7e ciel pour visiter la grande, la belle, la scintillante, j’ai nommé Burj Khalifa, 828 m au garrot, 2,5 fois la Tour Eiffel, et encore la plus haute du monde. Mieux vaut oublier la spontanéité et prendre soin de réserver sur internet car, sur place et pour le jour même, le billet coûte 4 fois plus cher. A ceux qui imagineraient avoir un réel choix et se verraient déjà contempler le coucher de soleil embraser le soleil, attendez-vous plutôt à voir Dubai sous le ciel bleu car les créneaux de fin de journée ne sont jamais libres au tarif de base et ce, même en s’y prenant, pile un mois à l’avance au moment de l’ouverture des billets (la faute aux tours operators peut-être ?). (suite…)

Continuer la lecture
Fermer le menu