Si lisse, la dune

 Cela faisait 15 jours que c’était programmé et marqué dans les agendas. Une semaine auparavant, les mails ont commencé à fuser pour se préoccuper de l’organisation et en particulier de celle consistant à nourrir 16 personnes. Affaire rondement menée, sans que les Mâles associés n’y soient allés y mettre le nez de leur souris. Que nenni, dès potron minet (bon d’accord, 11h30), nous sommes au point de rendez-vous, même pas en retard en ce qui nous concerne (exploit donc !). Retrouvailles, embrassades et bilan des contributions de chacun jusqu’à l’effroyable découverte : l’oubli du bois pour le BBQ ! S’ensuit alors un déchaînement des Mâles devenus moqueurs jusqu’à ce que la partie féminine menace de représailles directement sur les victuailles ce qui conduit à une prudente retraite de la part des Mâles, soucieux de ne pas se voir privés des brochettes du BBQ qui attendaient patiemment dans la glacière. Yalla, direction le désert et Fossil Rock, notre première sortie de la saison. Enfin ! (suite…)

Continuer la lecture

Orange et dune

Les blogs, j’aime les lire mais si, en plus, les illustrations sont belles, j’aime encore mieux. A ce sujet, si l’on pouvait rendre illégaux 1) les photos de pieds 2) l’usage systématique de la faible profondeur de champ* 3) l’abus de prise de vue en plongée** 4) la combinaison des 3 premiers points, mes yeux et mon sens de l’esthétisme en seraient grandement soulagés, à bon entendeur salut !  De grands photographes comme Raymond Depardon, Willy Ronis, Franck Capa ou Marc Riboudont su tirer la quintessence de la beauté du noir et blanc à une époque où les moyens de retouche étaient plus que limités (prends ça dans la figure le moche filtre I***am !) mais moi, j’aime la couleur, la couleur crue de Martin Parr, la couleur vraie de Steve Mc Curry ou encore la couleur picturale de Pierre et Gilles. (suite…)

Continuer la lecture
Fermer le menu