Run, run #2

Il paraît que prendre des résolutions c’est « so-outdated » mais la rebelle qui sommeille en moi a décidé de n’en prendre qu’une : celle de remonter dans mon auto-estime sportive (et de ne pas ressembler à un chamallow en maillot de bain)… Au cours des 2 années qui viennent de s’écouler, ma pratique du sport et, en l’occurrence du footing, a été mise à mal en premier lieu par le climat de Dubaï qui se prête relativement mal à des activités extérieures intenses. Environ 9 mois sur 12, il fait CHAUD, très CHAUD. A cela, les rabats-joie me répondront au choix  a) « tu n’as qu’à y aller tôt »  Sauf que sortir à 6h du lit pour aller courir s’apparente dans mon esprit à une forme de masochisme exacerbé plutôt qu’à un plaisir toujours renouvelé (oui je veux faire du sport par plaisir) b) « tu prends un abonnement dans une salle et tu cours sur les tapis ! » Et décéder d’ennui ? Certainement pas ! Courir pour ne jamais avancer, quel non-sens ! En arrivant à Athènes, j’y ai vu un avantage certain, celui de pouvoir recommencer à courir sous des cieux plus cléments. Foie gras et bûche obligent,ma motivation post-fêtes était au plus haut et, folle que je suis, j’ai même choisi début janvier un programme d’entraînement dans mon appli de running, histoire d’avoir un objectif clair… Au taquet, j’étais, la Force en moi il y avait… Je vous raconte ? (suite…)

Continuer la lecture

Run, run

7h05: les enfants embarquent pour le bus. Je range la cuisine, vide puis remplis le lave-vaisselle (ma vie est passionnante). Je constate que notre gecko, faisant la honte de toute son espèce et malgré un embonpoint peu seyant, n’a visiblement pas mis les fourmis à son menu. J’extermine sans pitié et à coup vengeur de tongs les impudents et néanmoins imprudents insectes qui tentent de faucher quelques miettes de pain. (suite…)

Continuer la lecture
Fermer le menu