Vocabulaire estival

En juin, à l’heure où certains faisaient leurs valises pour de bon (snif, vous allez nous manquer), la plupart des dialogues entre expatriés contenaient la phrase suivante : « Et vous, vous rentrez cet été ? » Anodin n’est-ce pas mais en réalité, pour une chipoteuse expatriée comme moi, tout est parfois question de sémantique. (suite…)

Continuer la lecture

Back Home

SONY DSCVoilà, c’est fini. C’était l’été évidemment. J’ai compté, à mon volant, les nombreux kilomètres avalés. J’ai mis du vert plein mes yeux et gravé les montagnes au fond de mon regard pour toujours garder de la hauteur. J’ai fait le plein de campagne et de l’odeur des champs de blé fraîchement moissonnés. (suite…)

Continuer la lecture

Le ski… est-ce vraiment nécessaire ?

Nos vacances « d’hiver » viennent de se terminer : une toute petite semaine* qui a filé à la vitesse de l’éclair. Comme il est de coutume à cette saison et, comme j’avais réussi à l’éviter depuis plusieurs années, nous sommes partis au ski, Emirates AirLines offrant (enfin c’est une façon de parler) des vols jusqu’à Lyon, c’est-à-dire aux portes des montagnes. Des enfants qui réclamaient et un Mâle vendu à leur cause, faute de m’avoir convaincu, avaient fini par me contraindre à des vacances que je prévoyais bien trop fraîches. (suite…)

Continuer la lecture

Jusqu’au boutiste

Hier matin, j’ai désactivé avec délectation l’alarme de mon téléphone qui sonne à 6h15 pour me faire émerger péniblement  et me voit me réveiller pimpante et fraîche comme une gerboise alerte. Oui, hier, c’était le dernier jour de l’école, le dernier jour de préparation des 3 lunch-box (qu’on ne me parle plus de tomates cerises et de sandwiches), le dernier jour de bus pour les enfants…  Ah bonheur, joie et délectation car malgré le choix peu judicieux de fin de l’école (2 jours après après un week-end, quelle bonne idée), mes enfants ont continué à aller à l’école… Jusqu’au bout, oui jusqu’au bout… De jour en jour, depuis déjà 10 jours, les enfants me rapportaient le nombre d’élèves qui chutait inexorablement…Palmarès des bonnes (?) raisons de partir avant les mères tortionnaires contraignant leurs enfants à aller à l’école jusqu’à la fin de l’année scolaire  les autres : (suite…)

Continuer la lecture
Fermer le menu