Visiteurs #2 – Dubai, version ados

Certains d’entre nous ont l’immense chance d’être pourvus d’adolechiantsscents. Heureux parents donc qui doivent au quotidien supporter les humeurs de ces adultes en devenir, bourrés d’hormones et au comportement cyclothymique assez caractéristique de leur indécision permanente. A la maison, passe encore car la chambre, un smartphone ou un ordinateur permettent de faire un sas de décompression pour les humeurs  de ces enfants qui souhaiteraient ne plus en être. Cependant, en vacances, la marge de manœuvre est plus faible car la  chambre d’hôtel est partagée avec, loose intégrale, les frères et sœurs et parfois, comble de malchance, le Wi-Fi ne fonctionne pas… Alors que faire, me direz-vous ? Si vous êtes sur une île perdue, je ne pourrai que vous conseiller d’abuser du mojito pour votre survie mentale (à défaut de celle de votre foie) mais si vous êtes a Dubaï (où le Wi-Fi est capricieux), voici quelques activités ado-approuvées qui pourraient sauver votre famille…
 – Une demi-journée : Si vous êtes équipés de la version femelle de l’adolechiantescente, il vous suffira de la lâcher dans Dubaï Mall avec quelques dirhams en poche pour la laisser assouvir la soif de shopping qui taraude les moins de 15 ans dont les dépenses sont hautement liées au pouvoir dictatorial décisionnaire de celui ou celle qui détient la CB. Si vous souhaitez tester l’autonomie de votre ado (une donnée en général mise à mal, selon votre progéniture, par votre caractère invasif et peu enclin à la confiance), vous pouvez vous contenter de lui donner un point de rendez-vous dans ce mall gigantesque…  L’apprentissage par la mise en situation, il n’y a que ça de vrai parait-t-il mais sinon, vous pouvez aussi l’accompagner et passer un bon moment avec elle non ?
– Une journée : un parc aquatique : l’ado râlera c’est sûr, pour le principe mais nul doute qu’il vous suivra, l’air de rien et acceptera même de mettre de la crème solaire surtout si le seul point de rendez-vous aura pour objet le repas de midi avec certitude de hot-dog ou hamburger. Wild Wadi ou Aquaventure, vous avez l’embarras du choix et jusqu’en décembre, il y a des tarifs préférentiels pour les résidents…
– Une demi-journée : l’ado est blasé, ça oui mais malgré tout aller voir la tour la plus haute du monde, ça le fait pas mal alors une petite réservation à Burj Khalifa, ça change les idées et ça permet de prendre un peu de hauteur par rapport à nos petites vies.
 – Une soirée : l’ado a tout vu, tout fait et tout est nul mais un petit tour en 4×4 dans le désert, un peu de dune-bashing, de quad ou de sand-boarding devrait avoir raison de son indifférence notoire. Ajoutez à cela quelques chameaux (hiiiiii), un peu de henné pour les filles et un coucher de soleil sur les dunes et il devrait y avoir quelques étoiles dans les yeux de vos rejetons.
 – Une demi-journée : une bonne CB  et tout est possible : un tour en bateau pour pêcher le repas du soir, une virée en banana boat, un tour en jet-ski ou en ski nautique, une petite balade en paddle-board (plage Umm Suqqeim 2), une initiation au kitesurf (Jumeirah Beach derrière Sunset Mall par exemple)  il y a de quoi occuper l’ado sur l’eau, le tout à cote de Burj El Arab ou à proximité de la Marina dans les eaux turquoises de la Mer d’Arabie. (L’offre est variée et, n’ayant personnellement testé ce genre d’activités, je vous laisse Googler à tout va … )
 – Une demi-journee : imaginons que le temps ne soit pas de votre côté car, si le déluge est peu probable, les tempêtes de sable sont possibles, un tour au bowling, une heure de trampoline ou un tour a l’aquarium de Dubai Mall dans le tunnel des requins devraient redorer le blason de votre parentalité….
 Alors Dubaï, version ado c’est possible !
PS : je n’ai pas testé l’intégralité de ces adresses et ne les indique qu’à titre d’exemples…A vous de vous faire votre propre opinion et de comparer les offres !

Cet article a 2 commentaires

  1. Ahahahah je suis ecroulee de rire en lisant ce post car j ai l exacte replique -version masculine uniquement- !!!! 4 garçons, ça arrive parfois 🙂
    Tout est naze, les parents surtout et la fratrie qu’on se traîne partout… 😉
    J ai trouvé l apat du driving licence et de la voiture qui arrive a gds pas (debut de l apprentissage à 15 ans au pays de l Oncle Sam)et qui souffle un vent de liberté pour l’ainé.
    Les mojitos pour s evader, ça ne fait pas effet tres longtemps !!
    Ca fait du bien de lire ce post, keep on writing

    1. Merci!

Laisser un commentaire

Fermer le menu